Réduire les douleurs des traitements orthodontiques

Un traitement orthodontique est toujours un peu douloureux. Le remodelage de l'os qui contient les racines des dents et permet leurs mouvements est basé sur une réaction biologique inflammatoire, ce qui explique les douleurs de type orthodontique ressenties après un rendez-vous "de resserrage des bagues" (rendez-vous d'activation). Par ailleurs, tous les dispositifs mis dans la bouche sont susceptibles de provoquer par intermittence des irritations des lèvres, joues, langue ou palais. Enfin, si l'hygiène n'est pas irréprochable il se développe rapidement une gingivite, c'est à dire une inflammation des gencives qui deviennent rouges, enflent et saignent facilement à proximité des appareils.

 

Comment éviter ou réduire ces douleurs ?

Tout d'abord, le patient doit adopter un brossage régulier et efficace. Votre orthodontiste vous aide à découvrir les bonnes techniques pour y parvenir. En complément, l'utilisation régulière de bains de bouche à la chlorhexidine réduit la quantité de bactéries agressives présentes sur les gencives. L'application d'acide hyaluronique en gel ou en spray (Hyalugel®) diminue également très rapidement les irritations de contact causées par la mise en place de nouveaux appareils, permettant au patient de s'y habituer à son rythme. Enfin, certains patients plus sensibles peuvent recourir à une médication de paracetamol (Doliprane®, Dafalgan®) pour les deux jours suivant une activation.

 

MAIS VOTRE ORTHODONTISTE PEUT LUI AUSSI ADOPTER CERTAINES STRATÉGIES VISANT À RÉDUIRE LES DOULEURS DU TRAITEMENT,

parmi lesquelles nous trouvons...

 

1) L'utilisation de tractions douces et constantes (par opposition aux forces lourdes et discontinues), notamment par le renoncement aux forces extra-orales (les casques de la nuit) et l'utilisation de bagues auto-ligaturantes de dernière génération couplées aux fils orthodontiques à mémoire de forme :

2) L'utilisation du laser à basse intensité (low level laser therapy) : déjà grandement développé dans d'autres disciplines médicales, le laser à basse intensité soulage 75% des douleurs ressenties dans les jours qui suivent une activation du traitement orthodontique ou la pose d'une nouvel appareil. Les séances de laser doivent être réalisées sur place et complètent le traitement orthodontique. Elles sont réservées aux patients les plus sensibles, sur avis de l'orthodontiste.

laser à basse intensité en orthodontie

3) Chez les patients sensibles aux tensions musculo-squelettiques, un travail en collaboration avec votre oséopathe est naturellement envisageable et permet d'éliminer les tensions qui peuvent apparaître à l'étage céphalique après la pose ou le renforcement d'un appareil.

orthodontiste osteopathie cergy orthodontiste osteopathie pontoise